Suite(s)

Il ne restait plus 

qu’à admettre

Les fins de partie

Les deux joueurs quittent la table

Sans même plus un regard

Ni un mot de chaleur.

Ne restait plus qu’à

Envoyer ses livres par-delà

Le mur de l’Océan-Ecran

Comme pour dire 

« Allons jusqu’au bout de la fin. » 

Ne restait plus

Qu’à oublier tous les mots

Des tendres sincères aux polis polisses

Et disparaître des radars

Sans un mot emmurer le silence.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :