Aux dieux modernes

Ses livres renvoyés par-delà l’Océan

(J’étais la disparition de Constance

L’’absence indifférente de Christian

Le sacrifice de Gloria)

J’imagine que le Réseau avait fini

De faire de nous ses personnages-marionnettes

J’imagine que je ne serai plus

Etouffé dans le goulot-sablier.

Le Réseau avait ouvert

Les communications

Les plus simples, directes, illimitées

Illuminées éternelles.

{Les Dragons primordiaux

Etaient maintenant des tunnels de fibre optique

Des partages de Vide 

« J’ignore pourquoi je partage cela »

A la place des infinis possibles du Chaos.}

Abzu et Tiamat se tournaient maintenant le dos

Il n’y eut aucun combat de Marduk

Et aucune Création possible.

L(Humain avait fini par

Transcender sa mortalité 

Sur des sauvegardes 

D’Ecrans-coquilles vides.

On avait voulu et obtenu 

L’instantané constant

Suite d’éphémères 

Temporaires immortels.

S’oublier soi-même

Oublier les possibles

Qu’on a nous-mêmes

Consignés 

Disjoncteurs déjà inactifs.

(La fausse porte de l’infini au creux de la main

Nous a enlevés nos sens propres et purs)

Les communications étaient

Des algorithmes 

Générés par nos propres doigts 

Chaque pensée donnée à l’Ecran

Lui donnait toujours plus d’emprises.

Les Mots sans vouloir ne signifient plus rien 

Je me suis enfermé dans ma cabane sous les toits

Déconnexion de tous les sentiments.

J’imagine que toutes ces années

Nous y avions cru par périodes hasardeuses.

Il n’y avait plus rien à attendre depuis l’abandon

Quand j’étais à genoux dans mon esprit

A rejoindre le Vide en position foetale

Sans pouvoir créer quoi que ce soit.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :